Robot de binage et de désherbage : la robotique connectée à l’usage des maraîchers

Ceci vous a plu ? Partagez le !

Avec le développement de la robotique, les maraîchers et les pépiniéristes vont voir leur tâche facilitée grâce à de nouveaux robots toujours plus performants. Le robot de binage et de désherbage soulage leur charge de travail, leur permet de gagner du temps et évitent l’utilisation d’herbicides ou de tracteurs.

La problématique du désherbage

L’utilisation des herbicides se réduit progressivement et il est même question qu’elle soit totalement interdite. Cependant, les autorités qui sont responsables de ces lois, sont bien éloignées du monde réel et concret et ne s’embarrassent pas du manque d’alternatives. Heureusement, avec le développement de la robotique, les maraîchers vont pouvoir avoir recours à des engins très sophistiqués, pour pallier la disparition des herbicides, déjà interdits dans l’agriculture biologique. En effet, la survie d’un exploitant est liée à sa productivité et il n’est plus possible aujourd’hui d’effectuer le binage et le désherbage à la main sur de grandes surfaces, pour des questions de rentabilité et de concurrence.

L’utilisation des tracteurs pour ces tâches est également polluante avec la consommation de gasoil. Elle est de plus est extrêmement chronophage.

robots de désherbage

Des robots adaptés à l’activité

Solution idéale, alternative à la main d’œuvre humaine, les robots sont conçus par leurs développeurs sous différents modèles, afin qu’ils s’adaptent à la taille et la configuration de l’exploitation. Dotés de quatre roues motrices et de moteurs électriques, ces robots se déplacent de manière autonome dans les parcelles ou sous les serres. Ils les désherbent mécaniquement grâce à des capteurs laser, GPS et des caméras qui leur donnent une vision stéréoscopique avec la différenciation des couleurs et de la texture. Le binage et le désherbage s’effectuent grâce à des outils amovibles tractés par le robot.

Des robots commandés à distance

Le robot de binage et de désherbage peut être équipé d’un boîtier de télécommande GSM pourvu d’une carte SIM M2M (Machine à Machine), qui sera en relation directe avec le smartphone du maraîcher.

Le but de ce robot est qu’ils soit autonome. L’exploitant va donc programmer le nombre de rangées à biner et désherber, leurs longueurs et la distance qui sépare les rangs. Le robot va ainsi pouvoir aller travailler seul et sans surveillance. Lorsqu’il a terminé, il en informe son propriétaire en lui envoyant un SMS, une notification dans une application, etc.

C’est le principe du GSM M2M. Le robot de binage et de désherbage est capable de communiquer directement avec le smartphone de l’exploitant. Il va donc le tenir informé en temps direct de l’évolution de sa tâche. En revanche, s’il rencontre le moindre problème, il en informe immédiatement le maraîcher. Il peut rencontrer un obstacle imprévu, déceler une erreur de paramétrage, arriver en fin de batterie, ou n’importe quel autre événement qui l’empêcherait de mener sa mission à bien.

robot de binage et de désherbage

Un service continu avec une liaison parfaite

Dans le cas où l’exploitation agricole se trouve dans un lieu mal desservi par les opérateurs de téléphonie mobile, il existe une solution pour ne pas subir de rupture de communication avec la carte SIM M2M multi-opérateurs. A tout moment, grâce à la technologie M2M, le système GSM du robot scanne les réseaux disponibles, pour toujours être prêt à utiliser le plus performant. La liaison entre le robot et son propriétaire n’est donc jamais rompue.

Une solution économique et écologique

Ces robots de dernière génération fonctionnent avec des moteurs électriques. Ce qui évitent les émanations de particules dans les gaz d’échappement et remplacent les herbicides polluants, tant pour l’environnement que pour la santé de l’exploitant. Cette solution est d’autant plus appréciable dans un milieu fermé comme une serre.

Si l’on s’en tient à l’adage qu’« un binage vaut deux arrosages », qui s’ajoute au gain de temps et à l’économie de main d’œuvre et de carburant, la robotique connectée avec la technologie GSM M2M représente la meilleure alternative aux herbicides sur le marché.

 

0 Personne n'a encore aimé cet article, soyez le 1er !
Ceci vous a plu ? Partagez le !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 17 juillet 2019

    […] sur son chantier, que la détection de fuites, la sécurité incendie, l’usine 4.0 ou encore l’agriculture connectée. Nous nous reposons désormais sur de nombreux équipements connectés à distance et nous ne […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé par La Box Com