Réseaux IoT : état des lieux des différents protocoles utilisés

Ceci vous a plu ? Partagez le !

L’IoT ou l’Internet des objets (Internet of Things), traite de l’interconnexion entre les objets. L’IoT passe par plusieurs réseaux, qui présentent chacun leurs spécificités. Voici un état des lieux des différents protocoles existants pour les réseaux IoT, et vers lesquels vous pouvez vous tourner. 

réseaux iot

Les protocoles utilisés pour les réseaux IoT

# – RFID – Radio Frequency Identification

Les produits RFID sont présents dans les cartes de transport, étiquettes antivol, badges de sécurité, clés sans contact de voitures, paiement sans contact, identification des animaux, etc. Il s’agit de cartes, badges, étiquettes, bracelets, puces sous-cutanées ou porte-clés.

Ils permettent une lecture rapide des données. Le transfert par énergie électromagnétique a lieu entre une étiquette radio, composée d’une puce électronique, et un émetteur RFID. La puce peut être à usage unique pour une lecture seule, ou réinscriptible pour une lecture et une écriture avec mémoire.

Les objets utilisant le RFID doivent impérativement être protégés contre le piratage. 

réseaux iot - rfid

# – Bluetooth

Le protocole Bluetooth permet une communication sans fil entre deux appareils. Lors d’une première utilisation, vous lancez la détection qui conduit à appairer les deux objets. Par la suite, dès qu’ils seront à proximité l’un de l’autre, la communication se fera directement. 

Le Bluetooth a une portée très courte. On l’utilise par exemple pour la voiture et le téléphone, ou à la maison entre une enceinte et un casque. 

Le Bluetooth est très facile à utiliser, mais n’est pas adapté lorsque vous voulez échanger des données lourdes.

réseaux iot - bluetooth

# – LoRa/Sigfox

LoRa et Sigfox sont deux protocoles de télécommunication d’origine française. Elles fonctionnent sur des bandes de fréquences libres, sans besoin de licence. Elles permettent la communication à bas débit, par radio. 

Elles sont par exemple utilisées pour le monitoring industriel, l’agriculture, ainsi que pour de nombreuses applications dans les villes intelligentes. Avec leur longue portée d’au moins 15 kilomètres, LoRa et Sigfox permettent de mettre en place des réseaux locaux facilement. 

Comme LoRa est ouverte, vous n’avez pas besoin de passer par un opérateur partenaire, comme c’est le cas pour Sigfox. En effet, Sigfox fonctionne sur le même principe que LoRa, mais est un système fermé et contrôlé par la société mère. Sigfox permet un accès à un réseau mondial alors qu’avec LoRa, vous dépendez de l’itinérance des réseaux, en attendant des accords entre les opérateurs. 

# – NB-IoT

NB-IoT est une déclinaison à bas débit des réseaux mobiles. La technologie coûte actuellement plus cher, mais elle est adaptée à des applications nécessitant davantage de débit. Sa consommation d’énergie est actuellement importante, mais, une fois ce problème résolu, NB-IoT est susceptible de supplanter LoRa et Sigfox.

# – LTE-M

LTE-M est une technologie permettant une meilleure autonomie sur les réseaux mobiles et une meilleure communication dans les endroits difficiles d’accès, notamment les endroits enterrés, comme les parkings. Elle fonctionne sur la 4G.

LTE-M est utilisé pour la gestion des compteurs électriques, les panneaux d’information sur la voie publique, ou dans la santé, pour assurer la communication entre un patient et son médecin par exemple.

Pour le lancement de la 5G, les opérateurs vont devoir fermer la 2G et la 3G pour optimiser les fréquences radio. LTE-M pourra remplacer la 2G et la 3G pour transporter les SMS, mais aussi les images, vidéos et voix.

# – GSM

Le GSM demeure à ce jour la technologie la plus fiable pour l’IoT. Avec une carte SIM M2M spécialement dédiée à la communication des objets entre eux (Machine to Machine), le système fonctionne à tout moment et partout. Elle s’effectue en temps réel et utilise tous les moyens : SMS, voix, mail, images et vidéos.

Le GSM est parfaitement fiable et pratique. Il est utilisable pour tout type d’objets et dans tous les secteurs : privé avec la domotique de la maison intelligente, professionnel avec l’agriculture, la santé, la télérelève des compteurs

réseaux iot - gsm

Le GSM ne connaît pas les frontières et vous pouvez piloter vos objets connectés depuis n’importe où dans le monde, sans restriction de distance. Dans les cas où le réseau mobile serait peu fiable, l’alternative de la carte SIM M2M multi opérateur règle le problème. Cette carte est compatible avec différents réseaux et se connecte automatiquement au meilleur pour vous assurer la continuité du service. 

0 Personne n'a encore aimé cet article, soyez le 1er !
Ceci vous a plu ? Partagez le !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé par La Box Com