Comment le machine to machine (M2M) simplifie la maintenance des panneaux photovoltaïques ?

Ceci vous a plu ? Partagez le !

Les installations solaires connaissent un grand essor chez les particuliers et les professionnels à la recherche d’une meilleure autonomie en termes de consommation d’énergie. Alors, pour répondre  à un besoin croissant d’optimiser la gestion des parcs de panneaux photovoltaïques, la technologie associe désormais la data au machine to machine pour en faire un élément clé du système.

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques modernes ?

Les installations photovoltaïques classiques nécessitaient de grands moyens en termes de maintenance et de monitoring.

Désormais, tout repose sur la collecte et l’analyse de la data.

En effet, il s’agit d’installer un système intelligent qui permet de gérer à distance et au moyen d’une carte SIM M2M, les problèmes rencontrés sur des panneaux photovoltaïques pour en assurer une maintenance plus efficace et plus rapide.

Ces cartes SIM M2M permettent de transmettre en GSM les données collectées depuis la centrale électrique vers la centrale de gestion en garantissant un réseau fiable et une connexion continue. L’un des intérêts d’utiliser un système intelligent pour gérer une plateforme électrique, est la possibilité de détecter tout dysfonctionnement ou toute déconnexion d’un panneau, afin de pallier les éventuels dommages.

La finalité est de pouvoir vite déceler les pannes afin de lancer en temps opportun, des actions correctives sur les panneaux photovoltaïques.

Comment s’effectue la maintenance des panneaux photovoltaïques modernes grâce à l’IoT ?

Dans l’univers du « machine to machine » ou de l’Internet des Objets (IoT), il est important de transmettre efficacement les données entre les objets en temps réel.
Cette introduction du M2M dans la maintenance des panneaux solaires permet de faire remonter des données essentielles aux consommateurs. 
Elles permettent également de suivre en temps réel, grâce à une carte SIM M2M ou une carte SIM multi opérateurs, la production d’électricité des panneaux et  leur rentabilité. Ainsi, cela permet de mettre en oeuvre si nécessaire des actions d’optimisation. Gérer vos panneaux photovoltaïques via la technologie des objets connectés permet également d’effectuer de meilleures estimations de votre consommation. Enfin, cela limite les difficultés de connexion aux réseaux GSM.

panneaux photovoltaïques

Carte SIM M2M et connectivité sans faille : le meilleur tandem pour la gestion des panneaux photovoltaïques

Réseau fiable et connexion continue. Ces deux éléments clés permettant de gérer à distance (sauf besoin réel de se déplacer) et simplement votre parc de panneaux solaires. La carte SIM M2M utilise le réseau pour permettre aux différentes composantes des panneaux photovoltaïques de communiquer entre elles, sans intervention humaine.

Ainsi, la qualité de la collecte des données est un élément important dans le processus de production et de gestion de l’énergie. Cela implique que la connexion l’est tout autant. Une mauvaise connexion aura un impact direct sur la collecte de données ainsi que sur les systèmes d’alerte existants.

La carte M2M permet de pallier ces difficultés en garantissant une connectivité permanente des panneaux photovoltaïques au système de contrôle. Il ne suffit donc pas d’obtenir des données du système, mais de les collecter en continu, et sans interruption. C’est en raison des difficultés de couverture de réseau des cartes GSM ordinaires que nombre d’industriels et de particuliers font le choix de la carte multi opérateurs pour un réseau fiable et une connexion continue.

Le M2M et les panneaux photovoltaïques : que retenir ?

La technologie du M2M appliquée aux panneaux solaires permet de fournir :

  • une connectivité continue et en temps réel des panneaux solaires même dans des endroits isolés ;
  • un meilleur monitoring des données en provenance des panneaux photovoltaïques ;
  • une gestion des pannes et autres dysfonctionnement du parc en temps réel ;
  • une meilleure maintenance préventive et corrective du système ;
  • un meilleur contrôle de la production d’électricité
  • un impact environnemental faible notamment pour les entreprises axées sur la RSE ;
  • de meilleures prévisions de consommation ;
  • etc.
0 Personne n'a encore aimé cet article, soyez le 1er !
Ceci vous a plu ? Partagez le !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé par La Box Com